accueil

 

Molière

 

 

 

Molière (1622-1673), dramaturge, directeur de troupe et acteur français a fixé le modèle de la comédie classique et incarne l’auteur classique français par excellence.

Son vrai nom est Jean-Baptiste Poquelin, il est né à Paris, le 15 janvier 1622. Fils d’un bourgeois parisien aisé, il eut une enfance marquée par des deuils successifs. Le plus pénible fut celui de sa mère, en 1632. Il fut élève des jésuites au collège de Clermont, que fréquentaient les fils de l’aristocratie et de la grande bourgeoisie. Il fit ensuite des études de droit pour devenir avocat (en 1640).

Mais en 1643, il décida contre l’avis de son père, de devenir comédien. Cette même année, avec sa maîtresse, madeleine Béjart, la famille de celle-ci et quelques autres comédiens, il fonda une compagnie théâtrale, appelée l’Illustre-Théâtre.
En 1644, il prit la direction de la compagnie sous le pseudonyme Molière, qu’il choisit pour des raisons jamais élucidées.

L’Illustre-Théâtre ouvrit ses portes le 1er janvier 1644 et bénéficia de l’incendie qui avait dévasté la salle des comédiens du théâtre du Marais, une des deux troupes concurrentes avec l’Hôtel de Bourgogne. Il fit ainsi salle comble pendant huit mois, mais dès octobre 1644, après la réouverture du théâtre du Marais, la situation se dégrada rapidement. Ce fût la débâcle financière ; Molière fut emprisonné pour son endettement en août 1645.

Après sa libération ils partirent faire de tournées en province. Grâce au frère du roi, la troupe eut la chance de jouer devant Louis XIV et sa cour, et partagea avec les Comédiens-Italiens, la salle du petit Bourbon. Il y joua quelques pièces et remporta un véritable succès en 1659 avec les Précieuses Ridicules.

En 1660, les comédiens s’installent définitivement au Palais-Royal. Molière se consacra alors essentiellement au comique. À partir de cette date et jusqu’à sa mort, il écrivit et mis en scène en moyenne deux pièces comiques par an. Molière a écrit environ 30 pièces qui se caractérisent par leur diversité, mais elles trouvent leur unité dans le rire.

Molière fut bientôt supplanté par Lully, qui obtint en 1672 un privilège royal lui accordant l’exclusivité des œuvres chantées et dansées. Le roi autorisa néanmoins Molière à intégrer des scènes musicales et chorégraphiques dans le Malade imaginaire.

La pièce fut un triomphe. Lors de sa quatrième représentation, le17 février 1673, Molière, qui interprétait le rôle principal, fut victime d’un malaise cardiaque. Transporté d’urgence, il mourut sans avoir pu recevoir les derniers sacrements. En 1680, par ordre du roi, la troupe de Molière fut réunie avec sa concurrente de l’Hôtel de Bourgogne pour fonder la Comédie-Française.

Site complet sur Molière

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.