accueil

 

 

Michel Volkovitch

 

 

Né en 1947, Michel Volkovitch vit en banlieue parisienne depuis toujours, enseigne l’anglais depuis près de quarante ans, traduit du grec depuis vingt-cinq ans, publie depuis quinze ans ses propres écritures et anime depuis cinq ans son site Internet, volkovitch.com.

Le traducteur a une vingtaine de prosateurs, une cinquantaine de poètes et une demi-douzaine d’auteurs dramatiques à son tableau de chasse. L’auteur a publié quatre livres dans l’édition classique, deux autres sur Internet et tenu longtemps une chronique mensuelle dans la Quinzaine littéraire. Traducteur et auteur dirigent conjointement une collection grecque sur publie.net.

Lauréat :

- du prix Nelly-Sachs en 1996

- du prix de l'Association des traducteurs littéraires de Grèce en 1999 pour les traductions parues dans les Cahiers grecs

- du prix Laure-Bataillon en 2004 pour sa traduction du Miel des anges

- du prix Amédée-Pichot 2004 pour la même traduction

- Bourse de traduction 2010 du Prix européen de littérature pour ses traductions de Kiki Dimoula et "pour l'ensemble de ses travaux sur la littérature grecque moderne".

Membre du jury des prix de traduction Halpérine-Kaminsky (SGDL) et Nelly-Sachs.


 

 

Ouvrages personnels :

 

Principales traductions disponibles :

  • Còstas Taktsis, La Petite Monnaie (Éd. Gallimard)
  • Dimìtris Hadzis,   La Fin de notre petite ville  (Éd. Aube)
  • Ioànna Karystiàni, La Petite Angleterre  et Un costume dans la terre (Éd. Seuil)
  • Ersi Sotiropoulos, Zigzags dans les orangers (Éd. Maurice Nadeau)
  • Zyrànna Zatèli, La Mort en habits de fête (Éd. Seuil) et La Fiancée de l’an passé (Éd. publie.net)
  • Vanghèlis Hadziyannìdis, Le Miel des anges (Éd. Albin Michel)
  • Nìkos Kokàntzis, Gioconda  (Éd. Aube)
  • Chrònis Mìssios, Toi au moins tu es mort avant, récit (Éd. publie.net)
  • Màrios Hàkkas, Les cénobites, nouvelles (Éd. publie.net)
  • Mìltos Sakhtoùris, Malades aux larges ailes, poèmes (Éd. publie.net)
  • Anthologie de la poésie grecque contemporaine, 1945-2000 (Éd. Poésie/Gallimard)
  • La Grèce de l’ombre, chants rebètika (Éd. Christian Pirot, avec Jacques Lacarrière)
  • Kiki Dimoula, Le Peu du monde suivi de Je te salue Jamais (Éd. Poésie/Gallimard)
  • Mènis Koumandarèas, La Femme du métro (Quidam)
  • Ersi Sotiropoulos, Dompter la bête (Quidam)
  • Ioànna Bourazopoùlou, Qu'a-t-elle vu, la femme de Loth (Ginkgo)
  • Mènis Koumandarèas, Le Beau Capitaine (Quidam)
Nombreux autres textes (grecs ou perso) sur volkovitch.com.

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.