accueil

 

 

 

Exister de Jean Follain. Éditions Gallimard, 1969.

 

 

Extrait :

L'Amitié

De son grand pas à jamais fier
l'ami martèle un long trottoir
d'une capitale étrangère
où sonnent les demies et les quarts.
Après un bref
serrement de mains
il est parti pour les voyages.
Il n'est plus resté que les choses
couleur de lilas et de fer
sous le ciel avec ou sans nuages
qui recouvre les hémisphères.

 

 

La Cour murée

Il est seul dans la cour murée
avec un jouet dont bat
le ressort fatigué
une plume s'envole
qui s'en vient retomber
sur la terre où s'affrontent
les forces de l'amour
celles aussi de la peur.
Le mur étincelle
son faîte est recouvert
de ces gros tessons verts
arrêtant les voleurs.

 

 

L'Asie

Par la fenêtre de l'école
on voyait la carte d'Asie
la Sibérie y était aussi chaude que l'Inde
les insectes y cheminaient
de l'Indus au fleuve Amour ;
au pied du mur
un homme mangeait sa soupe
que les fèves rendaient mauve
il était grave
et seul au monde.

 

 

Paroles

On parlait d'amours prétendues
à l'ancienne table
où travaillaient les vers
sur le fourneau le fer chauffait
la lentille cuisait sombre
par la porte ouverte
la beauté du feuillage amer
et des oiseaux à gorge rouge
devant les mots humains
que gouvernait une syntaxe éprouvée
resplendissait.

 


 

 

Tous droits réservés © Editions Gallimard

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.