accueil

 

 

Quelque chose à cacher


Éditions Gallimard, collection "Blanche".

 

 

Dominique Barbéris n’en finit pas de convaincre. Après Les Kangourous, elle signe un nouveau faux polar plein de charme. Quelle écriture juste et émouvante qui s’engouffre dans les clichés et les transcende. Une telle économie de moyen pour décrire une atmosphère chargée de grisaille pluvieuse fait aussitôt penser à un grand romancier, Georges Simenon. Dominique Barbéris n’a rien à cacher et le prouve encore dans cette magnifique sonate d’automne. La fluidité de son style, son atmosphère délicieusement monotone, sa prose poétique, son attention sensible et empathique, parfois humoristique, sa proximité omniprésente aux passions et raisons humaines plongent le lecteur dans une histoire à la fois dramatique et magique.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.