accueil

 

 

Gabrielle B.

T 2 : Masque d'argent


 

Éditions Emmanuel Proust, collection "Trilogies". Scénario de Dominique Robet. Dessins  et couleurs d’Alain Robet.

 

Femme corsaire, espionne de Bonaparte… Le deuxième opus de la série d'aventures romanesques et maritimes Gabrielle B. de Dominique et Alain Robet nous permet de continuer à découvrir l'originale biographie d'une attachante femme corsaire œuvrant pour la toute jeune République française…

Ayant échouée dans sa précédente mission (nous noterons la rareté d'une telle situation scénaristique, les auteurs craignant généralement, et trop souvent, de ne pas prêter à leurs héros les meilleurs rôles…), la fougueuse et fort peu expérimentée capitaine Gabrielle Baubriand, plus à l'aise sur son cotre corsaire que sous les lambris des salons de l'aristocratie britannique, découvre et apprivoise rapidement une société qui n'est pas la sienne. Il n'empêche, la jeune Gabrielle a du répondant et sait, non sans appréhensions, déjouer certains mauvais tours, et arrive, tout en se laissant charmer, à user des privilèges que sa relation avec Masque d’Argent, étonnant double rôle, peut lui permettre… Sans se faire garce, l'intrépide héroïne des Robet ne se laisse avoir et mène à bien sa mission, tout en laissant le lecteur sur un suspens digne des meilleurs récits à rebondissements !…

À suivre donc dans la suite de cet épisode qui, soulignons-le, est honoré d'une préface du spécialiste des services secrets Roger Faligot, récemment auteur d'une copieuse Histoire secrète de la Ve République (La Découverte). Il y a pire comme caution…

De Brieg Haslé, journaliste BD.

De nombreuses chroniques en ligne à lire sur son site Auracan.

 

 

Lire le dossier sur Dominique Robet.

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.