accueil

 

 

Le Laquais et la putain


Éditions Actes Sud et J'ai lu, traduit du russe par Lydia Chweitzer.

 

 

Née à Saint-Pétersbourg dans une famille de fonctionnaires, l'envieuse Tania est emmenée par son père à Irkoutsk et, après la révolution d'Octobre, au Japon où elle épouse un homme qu'elle a « enlevé » à sa sœur. Puis elle part avec lui pour Shanghai et enfin s'installe à Paris, où elle s'imagine trouver le bonheur qu'elle se représente par une combinaison élémentaire de sensualité et de réussite sociale. C'est le piège.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique par email :

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.