accueil

 

 

La Montagne de la dernière chance


Éditions Le Mot et le Reste

 

Dans la nature rien ne demeure immuable,
dénuée d'arrière-pensée,
elle efface oublie ou remplace,
meurt puis renaît.

 

André Bucher est un écrivain qui écrit toujours le même livre et pourtant j'éprouve un plaisir neuf à chaque nouvelle publication. Je le lis quand j'ai besoin de la beauté d’un refuge, d’un endroit retiré du monde, idéal pour loger mes rêves. Je le lis souvent. Je le relis.

Son huitième ouvrage met en scène sensiblement les mêmes personnages : la Nature ; des destinées cabossées qui veulent se reconstruire, souvent dans la souffrance ; des personnages en quête d'identité, louvoyant entre rédemption et résilience ; des gens en place, simplement heureux de l'être, soudain trahis et devant se battre contre des arrivistes et des spéculateurs ; des vieux sages solitaires qui apprivoisent tendrement les nouveaux arrivants ; des femmes, en mal d'amour ; la mémoire, sa persistance ou sa perte ; l'amitié et l'humour.

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 


© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.