accueil

 

 

Carnets

 

Éditions Folio

 

Il y a une fatalité unique, qui est la mort.
Dans l’espace de temps qui va de la naissance à la mort, rien n’est fixé :
on peut tout changer et même arrêter la guerre et même maintenir la paix.

 

 

Vingt-quatre ans durant, de 1935 à 1959, Albert Camus a tenu des carnets. Ses journaux de voyage, en Amérique du Nord et du Sud, en faisaient partie mais ils ont été publiés à part (Journaux de voyage). Ces Carnets permettent de découvrir comment Camus a vécu certains épisodes de sa biographie et de suivre son évolution intellectuelle. Ils nous font aussi assister à l’élaboration de ses livres et on a l’impression de participer à l’aventure d’une vie, pleine d’une exigence intellectuelle et d’une volonté créatrice.

Le monde, la douleur, la terre, la mère, les hommes, le désert, l’honneur, la misère, l’été, la mer et le silence sont les mots clés et autant de points de repère qui résument la vie et la sensibilité de ce grand écrivain.

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 


 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.