accueil

    

 

 

Agatha


Éditions de Minuit

 

 

Publiée en 1981, cette courte pièce de Duras est celle de l'amour absolu entre un frère et une soeur qui ouvrent leur coeur sans pour autant se regarder, sans trop se rapprocher pour ne pas « courir le risque irrémédiable de devenir des amants », au sens charnel du terme. Ils évoquent un passé ardent et douloureux qui aboutit à une certitude que la séparation renforce : « ils sont restés l'un l'autre dans l'enfance même de leur amour ». Un amour incestueux et platonique où ils deviennent amants par le biais de leur lecture « ravissante » de l'Homme sans qualités de Musil. « Si je n'avais pas vécu l'histoire avec mon frère, je n'aurais pas écrit Agatha. C'est la conjugaison de deux faits : la lecture de Musil et mon adolescence avec ce jeune frère qui était un petit garçon silencieux, pas apprivoisé, très beau en même temps, un peu scolairement retardé, adorable. Sûrement si je n'avais pas vécu tout ça, cette immensité de l'amour de ce petit frère, je ne l'aurais pas écrit ce livre. » Marguerite Duras.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.