accueil

    

 

 

L'Amant


Éditions de Minuit

 

 

Chacun connaît ce chef-d'œuvre de ton ou (et) son adaptation cinématographique de Jean-Jacques Annaud. Je me souvenais avoir été submergée par cette tranche de vie poétique pleine d'amour et de passion, de haine, de violence, de colère, de folie, de douleur, de mort, de peur, de liberté, de bonheur, de malheur, de douceur, de désespoir, de désir. Je ne pouvais imaginer l'intensité de mon plaisir de relecture, trente ans après avoir tourné les premières pages de cette relation amoureuse, dans l'Indochine coloniale de l'entre-deux guerres, sur les rives du Mékong… Je ne m'attendais pas à trouver tant de blancs, de silences, de chants et d'enchantements, dans ce roman à la fois moderne et rétro, au rythme d'un blues envoûtant.

Marguerite Duras n'est alors qu'une lycéenne, en robe de soie, avec des souliers lamés or et coiffée d'un feutre d'homme. Elle vit dans la moiteur torride de Saigon, entre une mère neurasthénique, un jeune frère fragile, un frère plus âgé qui ne songe qu'à faire le mal. Un jour, un riche Chinois, dans une belle limousine noire, l'aborde. De cette fillette, il va faire une femme. Tout les sépare et aucun avenir commun ne leur est destiné. Du souvenir de ce premier amour, Marguerite Duras a écrit un livre de concision et de sensibilité, de nostalgie âpre et de volupté. Mais le sujet de L'Amant c’est surtout le rejet, le silence, le meurtre déguisé et différé de l’écriture, la mère qui n’entend pas que sa fille veut écrire, l’arrachement, l’effondrement, la mort, la fuite, la défiguration, la peur, la punition, la mort.

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.