accueil

 

 

Un de Baumugnes


Éditions Grasset, collection "Les Cahiers rouges".

 

 

Cette sale histoire écrite en 1929, une histoire bestiale qui s’achève en rédemption, se déroule dans un village proche de Manosque. Angèle, la jolie fille du fermier Clarius Barbaroux, succombe aux charmes d’un bellâtre venu de Marseille, un ouvrier agricole prénommé Louis. Ce lascar, « tout creux comme un mauvais radis, la peau sur l’os et un tatouage à la main où il y avait écrit "Merde" », lui fait perdre la tête, et sa virginité qu’elle va vite regretter. Malgré les conseils d’Albin, un garçon de Baumugnes qui éprouve pour elle une véritable fascination, Angèle abandonne sa famille, la honte au ventre, pour suivre Louis, qui va la prostituer. Elle en reviendra, seule, avec un petit, Pancrace. Le déshonneur suinte de la ferme Barbaroux. Angèle est cloîtrée, Clarius la cache comme une pestiférée. Mais Albin ne l’a pas oubliée, il a déjà pardonné sa disgrâce. Il faut délivrer la jeune femme de sa prison, braver le fusil d’un père humilié. Grâce à la complicité d’un ouvrier agricole de trente ans son aîné, Amédée (narrateur et grand-père d’adoption), Albin réussira à ravir Angèle. Clarius insultera une dernière fois sa fille, mais ne tirera pas.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.