accueil

 

 

Le Chant du monde


Éditions Gallimard, collection "Folio".

 

- Je ne sais pas, dit l'aveugle.
Qu'est-ce que c'est que votre jour dont vous parlez tant,
votre nuit, vos villes, vos lumières, vos fenêtres allumées ?
- La nuit c'est ce que tu vois, toi, dit Antonio.
- Et le jour ?
- Le jour, dit Antonio, c'est le jour, comment te dire ?
- Moi, dit l'aveugle, voilà ce que je crois : le jour c'est l'odeur.

 

 

Dans le froid de l’hiver, à la pointe imaginaire de l’île de Geais dans la Drôme, Matelot, le bûcheron, est inquiet. Son fils, dit « le besson », qui naviguait sur le fleuve avec une cargaison de bois, n’est jamais rentré. La mère alerte le père : une si longue disparition est de mauvais augure ! En compagnie de son jeune ami pêcheur Antonio, dit « Bouche d’or », le père part à la recherche du fils. Bûcheron et pêcheur devront braver le froid et les embûches mais rencontreront l’amour d’une femme d’ombre aux yeux de menthe, approcheront la philosophie d’un rebouteux bossu, se ressourceront à la fraternité de gens de rien qui savent le partage.

Roman d’amour et d’initiation, d’espérance et d’interrogation, roman des éléments (eau, terre, feu, air) et du Dieu Pan (ses forces naturelles primitives, archaïques, démoniaques et brutales mais aussi Dieu de la fécondité), roman des clans forts et des rejetés, roman de l’évidence également : l'homme doit conclure une alliance nouvelle avec la nature. Les hommes changent sous la plume d’un Giono qui use de la métaphore pour les transformer en êtres mythiques afin qu’ils s’effacent devant la réalité du monde. Tandis qu’il personnifie les éléments naturels (une lointaine forêt gémit et parle avec des mots de rêve) et naturalise les personnages (un regard a l’effleurement chaud et vert d’une branche au soleil), dans une succession d’effets poétiques et un changement de perspective narratif, le lecteur demeure fasciné par la force, le rythme, les sonorités, les images qui se lèvent soudain et délivrent tant de beauté.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.