accueil

 

 

Le Grand Troupeau


Éditions Gallimard, collection "Folio".

Je sais ce que tu vas me dire ;
mais moi, ce que je pense,
c’est que tout, tout tu m’entends,
ça ne vaut pas la vie d’un homme avec ses jours de plaisir,
avec tout ce qu’il peut râteler vers lui de bonheur
et de tranquillité de ses mains travailleuses.

 

Inspiré du vécu de Giono, Le Grand troupeau, paru en 1931, est une dénonciation de l’absurdité de la guerre, un réquisitoire contre elle, doublé d'un chant d'amour et d'espérance. Il suit la trajectoire croisée de deux couples, Joseph et Julia, Olivier et Madeleine, pris dans la tourmente et le quotidien de ces années terribles, et n’oublie pas ceux restés à l’arrière, dans l’attente et l’espoir. Ce roman s’articule en trois parties. Le départ, sur l’emplein des routes, de ces hommes que le destin tire par la veste. Après le passage d’un troupeau de moutons dans la plaine, confisqués pour l'effort de guerre, l’écrivain file la métaphore : les conscrits avancent lentement, écrivant en lettres de sang et de douleur, sur le blanc de la route, l'annonce de leur mort prochaine.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.