accueil

 

 

Lettrines


Éditions José Corti

 

 

Lettrines, c’est un petit livre vert d’un grand Monsieur. Nous l’ouvrons tel un écrin, délicatement armés d’un coupe-papier et d’une infinie précaution. Nous subodorons un bijou caché entre les trois cents pages fermées qui n’attendent qu’un regard curieux, qu’une main attentionnée pour approcher la grande littérature. L’émotion est là, palpable, dans le désir suscité par sa présentation, avant même une lecture qui se révèle être une jouissance intellectuelle à l’encontre d’un art littéraire qui fera école. Edité la première fois en 1967 et réédité en 2002, cet ensemble de textes brefs, de pensées, d’analyses, de souvenirs d’enfance, de lectures, de rencontres, font penser au journal de bord d’un écrivain qui couche ses impressions profondes sans s’attarder néanmoins sur une introspection nombriliste. C’est « un ensemble très libre, une mosaïque de notes de lecture, de réflexions, de souvenirs », dira-t-il dans une interview. Suivront Lettrines 2 (en 1974) et, dans la même veine, En lisant en écrivant (1980).

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.