accueil

 

 

Préférences


Éditions José Corti

 

 

Julien Gracq nous donne ses Préférences dans ce volume de quatorze essais parus entre 1947 et 1960. Pour quoi ce titre ? Car Julien Gracq oppose une critique de la sympathie et de l’émotion à celle qui raisonne, argumente et classifie : « Je me compte parmi les disciples de l’homme qui a dit : La critique sera amour ou pas ». Dans la réunion de ces préfaces, conférences, hommages, émissions radiophoniques, la littérature est vécue comme source de plaisir bien plus qu’en objet de connaissance discursive et elle éclaire la cohérence de son attitude. Ceci dit, il faut être fin connaisseur de littérature pour en apprécier toute la profondeur. Outre La Littérature à l’estomac déjà chroniquée, cet ouvrage nous offre deux textes, Les yeux bien ouverts et Pourquoi la littérature respire mal qui ne soient pas, comme ses autres études, un dialogue avec des œuvres.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.