accueil

 

 

Le Rivage des Syrthes


Éditions José Corti

 

 

Aldo, à la suite d'un chagrin d'amour, demande une affectation lointaine au gouvernement d'Orsenna, dans une forteresse sur le front des Syrtes. S'ensuit alors la marche à l'abîme des deux ennemis imaginaires et héréditaires. Les pays comme les civilisations sont mortels. C'est à ce fascinant spectacle que nous convie Julien Gracq. Cette insolite histoire de suicide collectif laisse une subtile et tenace impression de trouble. Le Rivage des Syrtes, commencé en 1947 et publié en 1951, sera récompensé la même année par le prix Goncourt, refusé par le lauréat.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.