accueil

 

 

A l'est des nuages


Editions Denoël et Arléa « Poche ».

Lorsqu'un problème est grave,
en diminuer l'importance ;
s'il est futile, ne plus y penser.
Chez nous, c'est souvent le contraire.

 

En épigraphe deux citations ouvrent ce journal d’un expatrié français en Chine. L’une de Nicolas Bouvier, l’autre du poète Song Yu. Elles donnent le la de ce beau carnet de route tenu de 2005 à 2008.

Vincent Hein, marié à une chinoise, ne vit pas Au sud des nuages (qui signifie le Yunnan) mais à l’est, à Pékin, où il vit et travaille. Ce Français lucide et malicieux, prince de la paresse et de l’insolite — « J’aime l’insolite et l’insolite en Chine me plaît, parce qu’il est spontané, parce qu’il coule de source, parce qu’il vient de l’enfance. » — est un sismographe de l’âme humaine qui nous raconte en poésie, mélancolie, drôlerie, et par fragments, sa vision des chinois et de la Chine contemporaine (avec quelques excursions au Tibet et en Mongolie) qui ne peuvent être approchés qu’ainsi tant ils sont complexes et déroutants, anecdotiques et pleins de charme, de rire, d’outrance et de beauté, de cynisme et de croyance, d’autoritarisme despotique et de philosophie confucéenne.

Ses réflexions humaines, justes, sans jugement ni mythification, semblent délicates à partager : « Il est difficile d’écrire en Chine, de structurer son texte comme on pourrait le faire partout ailleurs. Tout est tellement surprenant, rocambolesque, indiscipliné, tout est si étrangement établi, tellement elliptique, que votre regard, vos sens tout entiers sont sans cesse sollicités et qu’il n’est jamais aisé de concentrer son esprit sur une idée à la fois. On se perd en pensées, on s’égare, on rêve de fatras, et la forme littéraire qui convient le mieux reste sans doute leur poésie courte et vaporeuse, seule capable de coller à ce joli désordre. »

Mêlant notes, journal, poèmes, définitions et nouvelles du jour, Vincent Hein séduit bigrement.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.