accueil

 

 

Un certain Felloni


Éditions Sabine Wespieser. Dessins de Gianni Burattoni.

 

 

Michèle Lesbre a relu quelques nouvelles de Giorgio Bassani. Dans Une nuit de 43, Felloni est un de ces hommes ordinaires que la milice fasciste assassine un matin avec dix autres otages, en représailles à l'assassinat du commandant de la région, alors qu’il se rend à bicyclette à son travail. Ce personnage de vingt ans dont on ne sait rien l’a entraînée jusqu’à Ferrare, la ville du romancier italien. Elle a marché, regardé, s’est imprégnée des lieux, a laissé les images la gagner, puis elle s’est emparée de cette tragédie pour écrire ce magnifique roman qui annonce La Petite trotteuse :

« Il me semblait que dans son mystère se trouvait toute la tragédie des guerres qui broient les hommes, celles d’hier et celles d’aujourd’hui. Car j’ai écrit la brève histoire de Felloni en pensant à des drames actuels qui secouent le monde ici ou là. Les ponts à construire d’un temps à un autre, c’est à la fiction de le faire, au romancier. Ce n’est pas de l’Histoire, ni de la politique, ni du journalisme, c’est simplement de la vie. Écrire l’Histoire de Felloni, c’est aussi pour moi, je le sais maintenant, chercher un début à travers des souvenirs, celles de la dernière guerre qui m’a vue naître, et que l’écriture fait peu à peu affleurer. »

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.