accueil

 

 

Hérétiques


Éditions Métailié. Traduit de l'espagnol (Cuba) par Elena Zayas. Titre original : Herejes.

 

 

« La fidélité par obligation est un échec. »
Alejo Carpentier, Le Siècle des lumières

 

Après cinq ans d'absence, Mario Conde, le célèbre inspecteur de la criminelle havanaise reconverti dans la vente de livres rares anciens, revient en force chez Padura. Joie ! Il nous avait quitté dans Les Brumes du passé, en compagnie de Violeta del Río, chanteuse de boléro des années 50, où il faisait revivre les fantômes d’un passé caribéen, égarés entre un monde évaporé et un autre en décomposition. Aujourd'hui, à cinquante-quatre ans révolus, il remonte les siècles par le fil rouge d'une histoire gigogne qui entrecroise Histoire, art et religion, voyage entre La Havane, Londres, Miami et l'Amsterdam de Rembrandt au XVIIème, dessinant un tableau subtil de la liberté individuelle doublé d'un terrible état des lieux de Cuba.

L'histoire est dense, multiple et foisonnante, fragile et émouvante. Comment la restituer sans la déflorer tant elle est faite de nuances, de révolte, de honte, de reconnaissance, de tragédies, de courage… Disons que Hérétiques entrelace trois histoires : le passage à La Havane en 1939 du vapeur Saint Louis transportant 900 juifs fuyant le nazisme mais devant retourner en Europe, celle d’un jeune juif dans l’atelier de Rembrandt en Hollande (partie la plus dense et la plus surprenante), et celle d'un jeune cubain d'aujourd'hui en rupture de ban, membre de la tribu urbaine des Emos — équivalent de nos Gothiques. Hérétiques est un pavé de six cent pages très digeste qui se lit à vitesse grand V, tant il passionne !

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.