accueil

 

 

Signoret ou la traversée des apparences


Éditions des Busclats

 

 

« Pas question pour moi de raconter sa vie, elle l'a fait sans nostalgie et beaucoup d'autres s'y sont collés avec sérieux et habileté. Je voudrais faire revivre quelques moments de son parcours qui le rendent unique, rôder autour de questions que Signoret nous pose encore trente ans après sa mort, confronter quelques-uns de nos faux-semblants à l'énergie d'une jolie blonde qui, en à peine quatre décennies, a su devenir un grand Homme. » C. P.

On soupçonnait une attirance particulière de Chantal Pelletier pour les femmes, et le cinéma. Elle se confirme dans cet essai où Simone Signoret tient la tête de l'affiche. Après Et elles croyaient en Jean-Luc Godard, et Romy Schneider (cf. La Visite), c'est d'une toute autre icône dont il est question, et d'une toute autre approche. Place à l'étude de l'itinéraire d'une grande dame, serrée au plus près de son intelligence, de sa liberté d'être et de penser. A sa manière, Chantal Pelletier continue dans la lignée de A cœur et à Kriss, inoubliable.

Ce qui frappe d'entrée de jeu, c'est l'ampleur et la singularité du personnage. Nous avons l'impression de découvrir une autre Signoret. Vigoureuse, énergique, profondément humaine et tournée vers les autres, elle était aussi très autoritaire, décideuse et rassembleuse autour de ses idées. A la fois fidèle, protectrice et maternelle, amoureuse de l'amitié, elle était aussi pleine de paradoxes, d'où la richesse du puzzle ici présenté.

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.