accueil

 

 

Un homme qui dort


Éditions Folio

 

 

« Tu as vingt-cinq ans et vingt-neuf dents, trois chemises et huit chaussettes, quelques livres que tu ne lis plus, quelques disques que tu n'écoutes plus. Tu n'as pas envie de te souvenir d'autre chose, ni de ta famille, ni de tes études, ni de tes amours, ni de tes amis, ni de tes vacances, ni de tes projets. Tu as voyagé et tu n'as rien rapporté de tes voyages. Tu es assis et tu ne veux qu'attendre, attendre seulement jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien à attendre : que vienne la nuit, que sonnent les heures, que les jours s'en aillent, que les souvenirs s'estompent. »

Paris. Un étudiant en sociologie, refuse de passer sa Licence et ne se présente pas aux examens. Mieux, il décide de tout arrêter et petit à petit de vivre au point mort, espérant ainsi effacer symboliquement sa présence au monde. Envahi par la torpeur, pris d’un indicible malaise et d’une sourde angoisse, il n’hésite pas et fonce dans l’immobile. L’expérience de l’indifférence, par l’enfermement et le refus de toute communication, devient apprentissage. Cette contestation radicale et existentielle de la société, à la limite de la schizophrénie, ce voyage de l'indifférence à l'angoisse jusqu'au retour sur la terre des vivants est intriguant, poétique, hypnotique, fascinant et l’écriture éblouissante !

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.