accueil

 

 

La Vie mode d'emploi


Éditions Livre de poche

 

 

L’histoire commence à Paris, dans un immeuble de trois étages, au 11 rue Simon-Crubellier. Cet édifice, sujet principal du livre, est une pluralité fabuleuse d’histoires, de personnages et d’époques. L’auteur tenait que « du rez-de-chaussée, aux mansardes, toutes les pièces qui se trouvent en façade soient instantanément et simultanément visibles. C’est un véritable puzzle littéraire, le début d’une grande aventure qui court sur 600 pages, où se côtoient 2 000 personnages. Perec a rassemblé sur sa palette tous les clivages sociaux, une sorte de lutte des classes.

Un beau tableau. À l’intérieur de cet immeuble, fourmillent des histoires rocambolesques, anachroniques, étonnantes voire détonantes… Georges Perec, comme il aime le faire, y glisse avec subtilité, des romans exotiques, extravagants, des crimes, des fables, des affaires de mœurs, des confidences…. « Un livre pour jouer avec » aimait à dire Perec et qui fut récompensé en 1978, par le Prix Médicis.

La Vie mode d’emploi, offre à tous l’enchantement, l’émotion et l’humour d’une aventure qui va être comme un bel et agréable souvenir. Superbe, plein d’imagination et de fantaisie. Ce livre est un véritable plaisir littéraire. La visite de cet immeuble est curieuse et enrichissante. On y fait le tour du Monde. Cet ouvrage totalement inattendu témoigne de la vitalité de création d’un auteur doté d’une imagination débordante. Perec s’est livré à un véritable jeu, mettant en scène ce que l’on n’ose pas franchement voir, disant l’essentiel avec humour, humanisme et profondeur. Et si vous vous étiez trompé d’étage ? Rassurez-vous, le plan de l’immeuble est à la fin du livre.

Carole Garcia

Un extrait.

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.