accueil

 

 

Tous les matins du monde


Éditions Gallimard, collections brochée et "Folio".

 

 

Tous les matins du monde évoque la jeunesse de Marin Marais (1656-1728) auprès du maître Sainte-Colombe, un compositeur et interprète virtuose de la viole de gambe tombé dans l’oubli. Entre les deux hommes s’opposent deux manières de vivre et de survivre la musique. Si le premier, habité par l’ambition, connut la gloire auprès de Lully, les honneurs de la cour et des femmes, le second s'est toujours tenu à l'écart des louanges et des places. Car pour le janséniste Sainte-Colombe, illuminé par le souvenir d'un grand amour conjugal, la musique ne peut jaillir que de la solitude, d'une rupture avec les plaisirs et les contraintes sociales de son temps.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.