accueil

 

 

La Grande Peur dans la montagne


Éditions Grasset et Livre de poche.

 

 

La grande peur, qui hante ce roman et lui donne une dimension fantastique, est une forte et célèbre chronique montagnarde de Ramuz. La peur qu’il décrit pèse sur un village, des hommes, des bêtes, la nature. Elle dissout les volontés et les courages, ronge les destins, divise et tue. La peur, et plus sournoisement la mémoire, la découverte, la fascination, la hantise même de la peur obsédante. Sassenaire est un pâturage de haute montagne que les gens du village délaissent depuis vingt ans à cause d’une histoire maudite et pas très claire qui fait encore trembler les vieux. Mais faut-il perdre tant de bonne herbe par crainte d’un prétendu mauvais sort, alors que la commune est pauvre ? Le clan des jeunes finit par l’emporter : en été, le troupeau monte à l’alpage, à 2 300 mètres d’altitude, sous la garde du maître fromager, son neveu, quatre hommes et un jeune garçon. Très vite le site et les propos du vieux Barthélemy créent un climat de crainte et de superstition. Puis « la maladie » ravage le bétail. Mis en quarantaine, les hommes de l’alpage sont prisonniers au pied du glacier menaçant. Tout alors bascule.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.