accueil

 

 

Les Rencontres des jours (1992-1993)


Éditions Folio

 

La grâce du bonheur,
c'est qu'il est souvent sans raison,
quand la douleur en a mille.
Claude Roy

 

Claude Roy a le don de trouver des titres remarquables ! Cette fois-ci c'est Ubayd-I Zakami, un vieux persan des années 1300, qui lui offre : « Les rencontres des jours ont rafraîchi ma vie. » C'est la réponse que fit le sage Kirman à son disciple qui lui demandait le secret de sa constante verdeur.

Dans ces cahiers de bord Claude Roy essaie de tenir la balance exacte entre la vie intérieure et le monde extérieur, entre la connaissance de soi et autant de compréhension qu'il est possible de l'histoire où il est plongé. Il a souvent le cœur triste, car le monde marche sur la tête, mais il a l'esprit gai car il est poli et galant. Ce cinquième opus de son journal est un livre plein de lumière : « Revenir sur ses pas peut être une très bonne chose, et sagesse, et courage. À condition qu'on ne soit pas revenu de tout pour se borner à n'aller nulle part. Les retours sans nouvel aller, le revenir stérile sans jamais repartir, c'est survivre sans vivre. »

 

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.