accueil

 

 

Pas pleurer


Éditions Seuil

 

 

Lydie Salvayre ose tout, dans plusieurs registres, avec un talent fou. On attendait ce Pas pleurer depuis les 7 femmes. Elle portait en elle ce sujet historique et familial qu'elle a su traiter de la plus belle des manières, grâce à la lecture de Bernanos : intimement sans épanchement, entre violence et légèreté, entre brutalité et finesse. Pas pleurer est rieur, coléreux, solaire et courageux. Il est déchiré, amoureux, politique, engagé. D'une langue charnelle, vibrante et superbement vivante, il mêle une prose impeccable à un sabir franco-espagnol (le « fragnol ») qui bouscule drôlement la langue française tout en la poétisant. Pas pleurer est un récit qui résonne étrangement avec notre présent. C’est un grand livre d’actualité, un témoignage plein d'humanité. Le livre que j'attendais. Celui qui malmène les consciences tout en chahutant une langue qui jubile, celui qui palpite et dérange, donne envie, celui qui rit, malgré.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.