accueil

 

 

L'Ecriture et La Vie


Éditions des Busclats. Préface de Jean-Marc Roberts.

 

 

Après cinq romans remarqués, Laurence Tardieu écrit La Confusion des peines (Stock, 2011), un livre qu'elle a eu le courage d'écrire pour « pouvoir vivre encore ». Un livre qui la fait renaître. Depuis, elle a perdu le chemin de l'écriture. Pourquoi, alors qu'elle pensait être enfin libre ? Au creux de la vague, elle rencontre Michèle Gazier qui, ne le sachant pas, lui propose d'écrire pour sa jeune maison fondée avec Marie-Claude Char un texte qui soit « un pas de côté » dans son parcours d'écrivain. Laurence Tardieu dit « oui comme on se raccroche à un corps pour ne pas tomber ».

N'écrivant plus depuis vingt-et-un mois, elle se lance dans L'Écriture et la vie, un journal en quête de réponse, de lueur, de clarté. Elle y met tout son espoir, sans tricher. Dès les premiers jours les bonnes questions se posent : quelles sont les bonnes questions ? Comment démêler le fil entre vie et écriture si intimement liées, vers où se diriger, que chercher, où creuser, comment remonter à l'origine de la panne ou de la rupture, si rupture il y a eu ? Quelle vérité faut-il traquer, quelles frontières traverser, quels nouveaux risques prendre ? L'enjeu est vital pour Laurence Tardieu et son texte passionnément littéraire.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.