accueil

 

 

L'Étudiant au village


Éditions Le Temps qu'il fait

 

 

Un roman triste qui reflète une période peu glorieuse, celle qui suit la Belle Époque. Thomas est étudiant en khâgne à Paris et rentre l'hiver en Lorraine chez sa mère qu'il n'a pas vue depuis trois mois. Veuve, elle mise beaucoup en lui, en ses études, se sacrifie. Ouvrière aux filatures, promue sur le tas institutrice, elle fait la classe aux filles du sous-prolétariat rural. Thomas n'ose lui avouer qu'il a abandonné khâgne qui ne l'intéresse pas pour l'écriture d'un livre, afin de tenter de trouver un sens au trou noir de sa vie. Sans père sur qui régler ses pas, pour l'aider à trouver sa voie, il erre l'âme en peine, ouvre un cahier et livre ce roman. Pauvreté, humiliation, honte. Thomas vit avec un goût de mort, celle de son père, celle de tout un peuple qui vivote dans l'entre-deux guerres.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.