accueil

 

 

L'Ingrat


Éditions Le Temps qu'il fait. Introduction de Paul Martin.

 

 

Deux récits inachevés, préludes à des œuvres vraiment belles, hélas non abouties. L'Ingrat évoque l'incapacité d'un jeune homme à communiquer. Étudiant, il loge chez l'habitant. Ses rapports avec les hôtes et un autre locataire sont problématiques. Toutes les excuses sont bonnes pour l'empêcher d'échanger simplement : le marécage d'un réveil, la trop grande légèreté d'une réponse, le trop sérieux d'une autre, sa propre sévérité envers lui et les autres. Reste alors le besoin de mentir, une forme de refus possible, de rupture au monde qui l'entoure. L'Impersonnel est plus étrange, racontant une histoire d'amitié entre hommes, la remise en question de l'un d'eux après sa séparation  avec sa femme.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.