accueil

 

 

Enfant de toutes les nations

Buru Quartet 2


Traduit de l’indonésien par Dominique Vitalyos. Titre original : Bumi Manusia. Éditions Zulma.

 

 

Pramoedya Ananta Toer nous avait quitté au tournant d’un drame dans Le Monde des hommes, premier volet de la quadrilogie « Buru Quartet » qui nous transporte à l'époque des Indes Néerlandaises. Minke, jeune intellectuel et indigène javanais, venait de se faire ravir sa femme. Sa belle-mère Nyai, tout aussi autochtone que lui et concubine d’un riche colon, avait été spoliée par voie judiciaire de sa fille et bientôt de sa propriété et des fruits de son travail, acquis à la sueur de son front.

Dans cette seconde partie, moins épique, plus politique et toute aussi passionnante, Minke ressent parfois l’indéfectible promiscuité avec Nyai comme un frein à son épanouissement, même s’il admire sa force, son courage et la puissance de son raisonnement. Tandis qu’il rêve de partir de Surabaya pour aller étudier la médecine, Minke passe d’une prise de conscience intellectuelle à un éveil de chair et de sang le jour où il se rend sur le terrain. Au contact quotidien de paysans expropriés en rêve de sédition, il apprend la solidarité, l’appartenance à une communauté et le partage d’un sort commun, celui des colonisés.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.