accueil

 

 

Sur les ossements des morts


Éditions Libretto et Noir sur Blanc. Traduit du polonais par Margot Carlier. Titre original : Prowadż swój plug przez kości umarlych.

 

« Un pays est à l'image de ses animaux. De la protection qu'on leur accorde. Si les gens ont un comportement bestial envers les animaux, aucune démocratie ne pourra leur venir en aide. Pas plus qu'autre chose d'ailleurs. » Ainsi débute ce roman fantasque et réjouissant où, sous des airs de polar animalier et métaphysique, se joue une dénonciation en règle du pouvoir — politique, économique, religieux et patriarcal.

Janina Doucheyko, ingénieure des ponts et chaussées à la retraite, vit au cœur des Sudètes, à la frontière de la République tchèque, dans un bourg casanier par la force de la météo. Elle enseigne l’anglais dans une école, surveille les maisons de ses voisins qui désertent les lieux l’hiver venu, passe ses soirées à déchiffrer les étoiles — cherchant à y décrypter la date des décès aussi bien que le programme TV dans une volonté de trouver un ordre derrière le chaos des jours —, et se passionne pour l’œuvre de William Blake dont elle essaie d’appliquer les idées à la réalité contemporaine.

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.