accueil

 

 

Toute humanité mise à part


Éditions Quadrature

 

 

On croit découvrir une autre Emmanuelle Urien que celle croisée dans Court, noir, sans sucre car le ton est moins acide, plus aigre-doux, et pourtant c’est la même. La même attention aux autres, le même amour pour une humanité pas si en marge que cela. Le même cœur rempli de compassion aussi, pas celle de sœur Emmanuelle, quoique, parfois on y pense, on se dit qu’il est impossible qu’elle n’ait pas laissé traîner ses yeux curieux et amoureux du côté des pauvres de la planète pour leur offrir tant d’hommages à travers ces douze histoires.

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.