accueil

 

 

La Collecte des monstres


Éditions Gallimard, collection "Blanche".

 

 

Et de trois ! Emmanuelle Urien n’en finit pas de marquer des points avec ses recueils de nouvelles. Considérez cette ascension : un troisième ouvrage en trois ans, édité aujourd’hui chez Gallimard en collection "Blanche" ! Si cette maison avait eu la chance de lire Court, noir, sans sucre elle n’aurait pas douté de ce rare talent qui éclaire aussi les pages de La Collecte des monstres : « La vie charrie des monstres. Des personnages discrets à l'existence encombrante, dont Emmanuelle Urien révèle l'histoire en quelques pages. De ces gens presque ordinaires elle dit le quotidien, dans ce qu'il a de moins glorieux et de plus sombre. Son écriture vive et mordante raconte leurs soumissions, leurs renoncements, et les étonnants sursauts qui les mènent à la démesure. La vie est là, calme et terrible. »

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.