accueil

 

 

Des phrases ailées


Éditions Le Bruit du temps. Traduit de l'anglais par Cécile Wajsbrot.

 

C'est l'âme qui compte, ses passions, son tumulte,
son mélange étonnant de bassesse et de beauté.

 

 

Aussi varié que vivant, ce recueil magnifiquement écrit et traduit devrait séduire grand nombre de lecteurs !

Comme à travers son émouvante correspondance avec Vita Sackville-West, Virginia Woolf montre, dans ces vingt-neuf essais, s'échelonnant sur trente-sept années (1904-1941), un nouvel aspect de son fascinant et multiple visage. Grâce à un choix éclectique, qui met l'accent sur la littérature, Cécile Wajsbrot, grande admiratrice qui a également traduit Les Vagues, nous offre un florilège de petits bijoux qui témoignent des différents centres d'intérêt de Virginia Woolf, ainsi qu'une postface éclairante.

 

 

 

Pour recevoir la suite de la chronique (et non le livre) en pdf et par email :

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.