accueil

 

 

La Fortune des Rougon


Éditions Le Livre de Poche, collection "Classiques".

 


         

Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire. C'est ainsi qu'Émile Zola commence sa saga des Rougon-Macquart. Nous sommes à la fin de 1851 dans une petite ville de province. Le 2 décembre, Napoléon III s'apprête à réaliser un coup d'État qui mettra en sommeil la République. Les clans se forment au gré des opinions pro ou antirépublicaines. Les émeutes, les complots et les mini-révolutions locales formeront les agitations d'une période politique intense dans laquelle chacun joue son avenir au gré des haines politiques.

Au travers des petites aventures de chacun, que ce soit l'histoire d'amour tendre entre Miette et Sylvère, celle du petit bourgeois qui voulait devenir gros et de l'homme du peuple qui voudrait quand même vivre comme un bourgeois, tous ces personnages vont participer à leur échelle à ce mouvement d'insurrection, qui, dans certaines régions de France, accompagna le coup d'État bonapartiste en décembre 1851. L'histoire de l'époque s'est écrite avec des trahisons, des complots, des prises de pouvoir parfois un peu brusques. Zola nous fait pénétrer dans le cœur même de ces quelques personnes qui vont faire le destin d'une ville. D'un coup de dés, c'est la stratégie des Rougon, bonapartistes, qui s'avérera payante. Mais pourquoi les républicains n'auraient-ils pas pu remporter la bataille ?

L'auteur rappelle de manière suffisante les données historiques de base pour s’y replonger. L'histoire est prenante avec ses complots politiques palpitants, ces personnages si charmants que l'on se laisse porter par le roman sans même nécessairement s'attacher au côté historique. Dans cette œuvre se mêle épopée, farce, tragédie, lyrisme et comédie. Tous les protagonistes entrent ici dans une lutte impitoyable et meurtrière, pour les autres comme pour eux-mêmes. On apprécie La fortune des Rougon non seulement pour sa dimension historique mais également pour sa description objective de la société. Un roman qui n'en reste pas moins très accessible pour n'importe qui ayant oublié ses leçons d'histoire. Découvrez ou redécouvrez Zola dans un style plus poétique que réaliste, l’art de la formule incisive et de la caricature. C’est peut-être l’un des plus beaux Rougon-Macquart.

Carole Garcia

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.