accueil

 

 

Thérèse Raquin


Éditions Gallimard "Folio"

 

 

Thérèse Raquin a été recueillie par sa tante qui l’élève dans l’unique pensée d’en faire l’infirmière puis l’épouse de son fils Camille. De tempérament nerveux, elle supporte mal la vie cloîtrée qu’on l’oblige à mener. Une vie triste, sombre, faite de silence et d'obéissance. Camille rencontre un jour un ancien camarade, Laurent, peintre raté, paresseux et de tempérament sanguin. Thérèse, dont il éveille la sensualité, devient sa maîtresse. Les amants décident de noyer le mari gênant. Épouvantés par leur crime, les deux amants n’osent plus se voir et finissent par se déchirer. Ces deux misérables s’empoisonnent.

Thérèse Raquin est le premier roman d'Émile Zola publié en 1867. C’est une des œuvres les plus représentatives du naturalisme. Ce livre est un authentique chef-d’œuvre, pour la manière dont le crime est représentée, depuis la préméditation jusqu’aux conséquences. Il montre une belle audace dans le réalisme et la description d’une noirceur profonde. Zola a voulu montrer deux tempéraments et non des caractères. Une peinture qui donne lieu à des recherches plus scientifiques qu’artistiques. Les passions sont féroces. Il a choisi des personnages appartenant aux classes pauvres, avec pour décor, les rues de Paris et les villages de banlieue, ce qu’il connaît le mieux. Par la richesse de son imaginaire et son intensité dramatique, ce mélodrame fait date dans l’histoire du roman français.

Carole Garcia

 

 

 

 

 

 

© 2002-2020 - Pascale Arguedas
Les textes et graphiques sont la propriété exclusive du site, ou de leurs auteurs lorsque indiqué. Ils ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable. Le site contient des liens externes vers d'autres sites. Le contenu et la présentation de ces sites demeurent la responsabilité de leur propriétaire.